LE KRAKEN BIENTÔT REMIS À L’EAU
chantier

Date

Depuis le mois de juin, toute l’équipe et les bénévoles de Wings of the Ocean travaillent d’arrache-pied pour remettre le Kraken à l’eau.

Et ce n’est pas une mince affaire, ce gigantesque chantier demande patience, persévérance et savoir-faire.
Après quatre mois de chantier, une cinquantaine de bénévoles et des centaines d’heures de travaux, voici où l’on en est :

 

Le Kraken est en acier alors piquer la rouille est LA tâche qui sollicite le plus d’efforts et de temps. La rouille est présente partout et notamment aux différents points stratégiques comme le plafond, les bordées, le conduit et l’échappée du puits à chaînes.


Il faut également et surtout la piquer dans les différents tanks et réservoirs. Par exemple, la partie bâbord du réservoir à gasoil arrière devrait finir d’être piquée d’ici la fin de la semaine prochaine. Deux gros pistolets à rouille piquent également en simultanés les deux réservoirs à eaux noires.

 

Côté mâture et grâce à Manu (notre gabier bien aimé) , on pose des enfléchures pour accéder au radar. La révision totale du gréement et notamment des voiles a également été réalisée ainsi que la mise à jour de la drome de sauvetage.Marjorie s’affaire sur le filet de beaupré pour l’agrandir et le consolider.


Grâce à l’agilité de Meryl, la cale sous le moteur sera bientôt pimpante, nettoyée et lustrée pour permettre une soudure de la coque. En ce moment, c’est d’ailleurs un gros coup de clean général qui est en train d’être réalisé sur le Kraken. Par exemple, la partie qui va recevoir les pompes a été passée au rustol et repeinte. Une première passe de rustol a également été effectuée dans le bridge et la coursive tribord.
L’isolation et toute l’électricité de la partie arrière du bateau a été également refaite.

 

Florian a repris un gros chantier et refait notamment les vannes de passe coque.
On attend aussi avec impatience le retour de Quentin qui d’ici une petite semaine s’occupera de réaliser les soudures et des raccords jusqu’à la cuve à gasoil journalière.


Le Kraken a aussi besoin de quelques pansements et des patchs vont être mis au niveau du puits à chaînes, au niveau des black water tank, sur le safran et dans la chambre du bridge.

 

chantier

 

Le pont arrière bas sera également bientôt remonté, du plancher jusqu’à la passerelle, du lounge à la douche et aux w.c. jusqu’aux chambres du crew. Au niveau supérieur il nous faut encore peindre le pont arrière puis caler et reposer toutes les lames de bois.

 

C’est donc un gigantesque chantier que nous sommes progressivement en train de terminer grâce à l’incroyable investissement de nos bénévoles.
C’est aussi grâce à toutes ces personnes qualifiées que nous devons l’avancement des travaux de mécanique, d’électricité et de soudure qui sont aussi venues bénévolement nous prêter main-forte. Un grand merci tout particulièrement à Ally !

 

Cependant, malgré leur aide précieuse (sans qui clairement nous n’aurions rien pu faire), on doit quotidiennement redoubler d’efforts et d’ingéniosité pour surmonter le manque de moyen matériel et financier de l’association.
Il faut donc souvent faire avec les moyens du bord, par exemple monter nous-mêmes une immense bâche tout autour du Kraken pour pouvoir poncer, laver et repeindre la coque.

 

Avec tout cela, on estime la remise à l’eau du Kraken au mois de novembre.

 

Merci infiniment à tous nos bénévoles 💙

Soutenez l'action

et offrez à l'équipage du Kraken les moyens de continuer ses dépollutions

More
articles