Pour la première fois, un navire école embarque des écovolontaires pour dépolluer les océans

L’association Wings of the Ocean est née d’un rêve partagé par deux écologistes ayant le pari fou : dépolluer les océans du plastique, retirer les filets dérivants, tout en offrant une plateforme de recherche pour les océanologues. Un projet sous la forme d’une “école de voile” autour du monde !

 

Dès le 3 octobre 2018, pour sa première mission, le navire nommé Kraken, petit clin d’oeil à la piraterie et symbole du géant des mers luttant pour la protection de son territoire, appareillera d’Amsterdam pour rejoindre les îles Caïmans.

 

À son bord, Julien Wosnitza, 24 ans, à l’initiative de l’association et auteur de “Pourquoi tout va s’effondrer” et le capitaine Sébastien Fau, 33 ans, tous deux anciens membres de l’organisation Sea Shepherd, ont réuni un équipage de 8 personnes, composé de plusieurs marins chevronnés dont la jeune Eva Guerche, 23 ans et Camille, 25 ans, professeur de Sciences et Vie de la Terre et océanographie.

 

Le vieux navire de 47 mètres, construit en 1974, embarquera jusqu’à 24 écovolontaires. L’association Wings of the Ocean donnera une chance à toute personne motivée souhaitant vivre une expérience hors du commun ayant l’objectif la dépollution des océans.

 

Une gestion durable de l’environnement est indispensable pour les générations à venir. Pour cela, des conférences et des ateliers seront proposés entre les différentes manoeuvres sur des thèmes variés tels que l’impact de l’Homme sur l’océan, les nouvelles techniques pour consommer de façon responsable ou encore comment recycler ses objets du quotidien. Il est crucial de prendre le temps de sensibiliser et d’expliquer aux enfants de façon ludiques les enjeux environnementaux actuels. L’équipage a donc prévu d’intervenir dans des établissements scolaires pour partager son aventure.

 

WINGS OF THE OCEAN
C’est en 2016 que Julien Wosnitza et Sébastien Fau se rencontrent sur un bateau de la flotte de Sea Shepherd lors d’une mission en Mer de Cortez où ils ont aidé à retirer plus de 155 filets illégaux de l’océan. Wings of the Ocean est née au gré des discussions sur les possibilités laissées aux initiatives de dépollution, ainsi qu’aux scientifiques d’effectuer des recherches sur le long terme en mer.

Pour rejoindre le Kraken à ses différentes escales : www.wingsoftheocean.com
Contact presse : julien@wingsoftheocean.com – 06 46 72 51 08

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.Champs obligatoires *